Croquettes labrador

Quelles sont les meilleures croquettes pour labrador retriever ?

Le labrador est connu pour sa gentillesse, son intelligence et sa douceur avec les enfants, des qualités qui font de lui le compagnon idéal pour toute la famille. Mais à côté de ça, c’est aussi un chien qui a un gros appétit, une prédisposition à l’obésité, et une propension à développer des troubles ostéo-articulaires. Pour préserver la qualité de vie de votre animal, il est donc essentiel de prendre en compte ces spécificités lors du choix de ses croquettes. Car une alimentation inadaptée, qu’elle soit trop riche ou carencée en acides aminés essentiels, peut favoriser le surpoids ou les problèmes d’arthrose. Suivez le guide !

La popularité du Labrador est indéniable, aussi bien en France que dans le reste du Monde. Et qui dit race populaire dit business juteux. Les fabricants de nourriture pour animaux de compagnie – les fameux Petfooders – l’ont bien compris, et c’est pourquoi ils ont développé des gammes d’aliments spécifiques à cette race. D’un point de vue marketing, cette stratégie est imparable : en tant que propriétaire d’un labrador, choisir des croquettes portant la mention spécifique « labrador » apporte une réelle tranquillité d’esprit, car on imagine qu’il s’agit là d’un aliment taillé sur mesure pour son animal.

Malheureusement, c’est rarement le cas ! Parmi les croquettes « spécial labrador » qui existent sur le marché, seules celles que propose Royal Canin sont suffisamment riches en protéines pour combler les besoins des labradors, qui sont plus élevés que la moyenne. Et encore, c’est seulement vrai pour les animaux entiers et actifs : les individus stérilisés ou sédentaires ont quant à eux des besoins augmentés qui ne sont satisfaits par aucune croquette étiquetée « labrador » disponible dans le commerce.

Ainsi, dans de nombreux cas, il faudra plutôt se tourner vers des croquettes hyperprotéiques que l’on peut trouver chez certaines marques de qualité premium. A cela s’ajoute la nécessité de prendre en compte d’autres critères, tels que le besoin énergétique ou la qualité des produits carnés utilisés dans la recette. Mais ne vous inquiétez pas, nous allons voir ensemble comment choisir un aliment correspondant parfaitement aux caractéristiques de votre animal, et nous vous guiderons ensuite dans votre processus de décision en mettant à votre disposition un outil de sélection des meilleures croquettes pour labrador.

Navigation rapide
Sommaire

Les besoins nutritionnels spécifiques du labrador retriever

Pour mieux comprendre en quoi le labrador est si spécial (et, soyons honnêtes, pourquoi tant d’individus sont en surpoids), il paraît sage de s’intéresser à ses origines. Comme beaucoup d’autres races, le labrador porte tout simplement le nom de sa région d’origine (le Labrador, donc), au nord-est du Canada. Il serait historiquement issu de croisements entre des chiens de Saint Jones qui peuplaient l’île de Terre-Neuve, non loin de là, et des chiens de chasse britanniques.

Le labrador a d’abord été sélectionné pour son utilité comme rapporteur de gibier, ce qui lui vaut la qualification anglophone de labrador « retriever » (ce qui se traduit par « qui rapporte »), au même titre que le golden retriever. Dans les exercices de chasse, le « Lab » (comme on l’appelle parfois outre-Atlantique) est particulièrement apprécié pour son odorat très fin, sa résistance, son repérage dans l’espace et ses excellentes aptitudes à la nage.

Besoins spécifiques du labrador retriever

Régions froides, longues parties de chasse, eaux gelées : on comprend rapidement qu’il faut des caractéristiques métaboliques spécifiques pour survivre et performer dans de tels environnements. Aptitudes qui sont un atout majeur dans les froides provinces canadiennes, mais qui peuvent se transformer en piège dans le confort feutré de nos logements chauffés.

Car le Labrador est un champion de l’énergie ! En effet, son métabolisme lui permet de mieux « rentabiliser » les calories ingérées que les autres races de chien : on estime ainsi qu’il tire 20% d’énergie en plus de sa ration. Une fois absorbées, ces calories supplémentaires doivent être dépensées, ou bien elles seront… stockées, ce qui est le cas chez la plupart des labradors « modernes », qui ne doivent pas lutter contre le froid, et/ou qui n’ont pas un niveau d’exercice suffisant. Première leçon du jour donc : pour maintenir son poids de forme, un labrador doit recevoir 20% de calories en moins qu’un chien d’une autre race – à poids, statut physiologique et niveau d’activité égal. Autrement, il risque de rapidement souffrir de surpoids voire d’obésité, ce qui constitue un facteur aggravant de problèmes articulaires, et favorise le développement de diabète sucré, de troubles respiratoires ou encore de pathologies cardiaques.

Le problème, si l’on diminue trop la ration, c’est que l’on risque « d’affamer » son labrador, ou plutôt de ne pas satisfaire son appétit, qui est généralement très important. Heureusement, il y a une solution pour augmenter le volume de nourriture (et donc permettre au chien de se sentir rassasié) tout en restreignant l’apport énergétique : c’est de diluer les calories avec des régimes riches en fibres (qui elles sont non caloriques). On appelle ça des régimes hypocaloriques, « weight management » ou « light ». Avec une cible de l’ordre de 3000 à 3600 kcal/kg d’aliment, ce sont donc des croquettes chien dédiées à la perte de poids que nous conseillons pour votre labrador… même s’il n’est pas en surpoids !

Voici les valeurs de densité énergétique recommandée (en kcal/kg d’aliment) pour un chien en fonction de sa race, son statut physiologique et son niveau d’activité :

Animal entier et actif*Animal stérilisé ou sédentaireAnimal stérilisé et sédentaire
Labrador et autres races adaptées au froid (golden retriever, akita, samoyède, etc.) 3300 - 3600 kcal/kg 3200 - 3400 kcal/kg 3000 - 3200 kcal/kg
Races de chiens sans spécificité métabolique 3600 - 3800 kcal/kg 3300 - 3600 kcal/kg 3200 - 3400 kcal/kg

*On considère qu’un chien est actif lorsqu’il fait plus d’une heure de marche sans laisse par jour.

Croquettes pour chiot Labrador : un aliment de croissance est indispensable

A cause de son métabolisme spécifique, le labrador est prédisposé à l’obésité, et c’est pourquoi son apport calorique doit être soigneusement ajusté. Il y a tout de même une période où il ne risque pas de prendre du poids de façon excessive : pendant la croissance. Quand le chiot grandit, il affecte le gros de son énergie au développement des tissus musculaires et osseux, ainsi qu’aux organes. Il est alors nécessaire d’apporter à votre adorable puppy jusqu’au double de l’énergie nécessaire à un adulte, par kg de poids vif.

Croquette pour chiot labrador

Mais un jeune chien ne peut pas ingérer une trop grande quantité de nourriture, la capacité de son estomac étant réduite. C’est pourquoi il faut lui donner des aliments « spécial croissance », qui sont hypercaloriques : ils apportent jusqu’à 4500 kcal/kg d’aliment. Ce type de nourriture pour chiot est également enrichi en certains nutriments essentiels pour soutenir la croissance. Évoquons donc ici l’importance du calcium dans la construction osseuse de votre animal : ce minéral devra être apporté en quantités augmentées dans les croquettes pour chiot labrador, à hauteur de 2,0 à 2,5 g de calcium pour 1000 kcal d’aliment, en respectant toujours un rapport Calcium/Phosphore de 1,6 à 1,8. Ces valeurs ne seront trouvées que dans des aliments spécifiques pour la croissance. Cela répond à la question que vous vous posez peut-être : non, il n’est pas possible de nourrir un chiot avec des croquettes pour chiens adultes.

Chez le labrador, la période de croissance dure entre 15 et 18 mois. Lorsque votre animal atteint sa taille et son gabarit adulte, il est alors nécessaire d’effectuer une transition douce vers un aliment d’entretien adapté à sa physiologie (c’est-à-dire s’il est stérilisé ou non) et à son niveau d’activité.

RPC et RPP : 2 indicateurs clés pour éviter les carences en protéines

S’il est vrai qu’une fois adultes, les labradors ont un besoin énergétique réduit par rapport à la plupart des autres races de chien, leur besoin en protéines reste quant à lui identique. Ils ont donc besoin de croquettes plus concentrées en protéines (puisqu’il faut apporter autant de protéines avec une ration énergétique moindre).

Pour s’assurer que ce besoin en protéines est satisfait avec un aliment donné, il est alors nécessaire de calculer son rapport protido-calorique (RPC). Cela va permettre de déterminer la quantité de protéines apportées dans la ration d’un labrador, en prenant en compte non pas la quantité servie (en grammes), mais les calories apportées. Le calcul se fait selon cette formule :

RPC(g/Mcal) = taux de protéines(%) / densité énergétique(kcal/100g) * 1000

On peut alors comparer la valeur obtenue aux recommandations établies pour les labradors :

  • chiot : ≥ 90 g/Mcal
  • adulte entier ET actif : ≥ 81 g/Mcal
  • adulte stérilisé OU sédentaire : ≥ 102 g/Mcal
  • adulte stérilisé ET sédentaire : ≥ 127 g/Mcal

Pour s’assurer que nos labradors reçoivent assez de protéines, il faut donc leur donner des croquettes pour chien avec un RPC ≥ aux valeurs recommandées pour leur statut physiologique (stérilisé ou non) et leur niveau d’activité (actif ou sédentaire, un chien étant considéré comme actif lorsqu’il fait plus d’une heure de marche sans laisse par jour). Si ce critère n’est pas respecté, ils s’exposent à des carences qui peuvent entraîner à terme une fonte de la masse maigre (muscles et organes), qui se traduit par un affaiblissement général (perte de force physique et diminution de l’efficacité du système immunitaire).

Pour finir, insistons sur le fait que, dans les croquettes pour labrador, la qualité des protéines est tout aussi importante que leur quantité. Or, les sources de protéines de qualité – comme la viande et les abats – coûtent cher. C’est pourquoi, par soucis d’économie, les petfooders les remplacent souvent par des morceaux de carcasse. Mais les os, les cartilages, et les tendons qui les constituent contiennent majoritairement du collagène, une protéine qui a un profil nutritionnel médiocre. De plus, les carcasses ont l’inconvénient d’être très riches en phosphore, un minéral qui se révèle toxique pour les reins, lorsqu’il est consommé en trop grande quantité.

Heureusement, cette forte concentration en phosphore (qui est spécifique à ce type d’ingrédient) permet de déceler les recettes entachées de cartilages, résidus osseux et autres sous-produits animaux indigestes. Pour cela, il suffit de calculer le rapport protéines/phosphore (RPP), en divisant le pourcentage de protéines par le pourcentage de phosphore. L’utilisation de sources de protéines de mauvaise qualité se traduit par un RPP faible (typiquement inférieur à 25). Inversement, plus le RPP est élevé, plus la qualité des ingrédients carnés est élevée. Pour votre Labrador, visez une valeur de 30 ou plus.

Les meilleures croquettes pour labrador

Après ce petit topo qui a dû faire appel à votre concentration, nous vous invitons maintenant à vous laisser porter. Nous avons développé un outil d’aide à la décision exclusif qui 1) vous indique les valeurs de RPC, de RPP et de densité énergétique qui sont recommandées pour votre labrador, en fonction de ses caractéristiques, et 2) vous propose les meilleures croquettes du commerce qui permettent de satisfaire à ses besoins.

Mon labrador est :
un chiot (jusqu’à 15 mois)
un adulte
Son RPC minimum conseillé est 90 g/Mcal (il n’y a pas de maximum), la densité énergétique idéale de ses aliments est ~ 3800 – 4100 kcal/kg, et un RPP ≥ 30 indique l’utilisation de produits carnés de qualité. Sur la base de ces recommandations, voici les croquettes que nous vous conseillons pour votre chiot labrador :
Virbac HPM Junior special medium
Aliments pour chiens Virbac Junior
Protéines : 35.0 %
Matières grasses : 19.0 %
Glucides : 25.0 %
Minéraux : 7.5 %
Phosphore : 1.0 %
RPP : 35
Densité énergétique : 3830 kcal/kg
RPC : 91 g/Mcal
Fabriqué en France : tick
Ultra Premium Direct Chiot Toutes Tailles
badgeSac de croquettes sans céréales Ultra Premium Direct
Protéines : 40.0 %
Matières grasses : 20.0 %
Glucides : 21.0 %
Minéraux : 8.5 %
Phosphore : 1.0 %
RPP : 40
Densité énergétique : 4050 kcal/kg
RPC : 99 g/Mcal
Fabriqué en France : tick
Ownat Prime Grain Free Junior
Croquette chiot labrador Ownat
Protéines : 41.0 %
Matières grasses : 20.0 %
Glucides : 20.0 %
Minéraux : 8.5 %
Phosphore : 1.0 %
RPP : 41
Densité énergétique : 4060 kcal/kg
RPC : 101 g/Mcal
Fabriqué en France : cross