Tractive Dog 4

[Test & Avis] Tractive Dog 4 : un collier GPS qui suit l’activité de votre chien

Par Alexandre Ho-Pun-Cheung
AlexDocteur (Ph.D.) en biologie-santé, Alexandre Ho-Pun-Cheung a travaillé pendant 17 ans dans le monde de la recherche médicale. Il est maintenant le responsable éditorial de canipedia.fr.

Certains chiens ont un tempérament fugueur : dès que vous avez le dos tourné, ils s’échappent de votre jardin, ou s’enfuient au cours de leur promenade. Grâce au Tractive GPS Dog 4, finie l’angoisse de perdre son animal ! Ce traceur permet de localiser votre compagnon en temps réel. Vous pouvez ainsi le balader sans laisse ou l’autoriser à vagabonder à l’extérieur de la maison, tout en étant assuré de pouvoir le suivre à la trace. Cerise sur le gâteau : cet objet connecté surveille également l’activité physique de votre ami canidé — une fonctionnalité bien utile pour les propriétaires de chiens auxquels le vétérinaire recommande de faire davantage d’exercice. Alors, cet accessoire est-il la solution idéale pour retrouver un chien perdu ? Tient-il ses promesses et s’avère-t-il pratique à l’usage ? Nous avons testé le Tractive GPS Dog 4 en conditions réelles, et nous vous livrons notre avis ci-dessous.

A force d’éducation et de dressage au rappel, il est tout à fait possible de s’assurer que les chiens, même les plus aventureux, résistent à l’envie de voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

Tractive gps chien avis

Toutefois, le dressage est un processus qui se fait dans la durée, et les chiens conservent toujours leur caractère ! C’est le cas de Natsu, un Shiba Inu auquel il s’avère bien difficile de résister. Indéniablement adorable, il passe l’essentiel de son temps à la maison ou dans le jardin. Mais comme de nombreux congénères de la même race, il sait aussi se montrer très têtu, et n’en faire qu’à sa tête dans certaines situations. Sa spécialité ? S’enfuir dès que l’on ouvre le portail — l’occasion rêvée pour se livrer à des balades champêtres en solo.

De ce fait, Natsu était le candidat idéal pour essayer le Tractive GPS Dog 4. Car s’il ne remplace pas l’éducation, un collier GPS pour chien de ce genre permet de garder l’esprit tranquille lorsque toutes les bases du dressage n’ont pas encore été acquises, ou bien lorsqu’on a un animal particulièrement entêté. Après plusieurs semaines de test, voici donc tout ce que nous avons apprécié (ou non) sur ce modèle.

Les tarifs du traceur pour chien Tractive GPS Dog 4

Avant de rentrer dans le vif du sujet, un mot sur le montant qu il vous faudra débourser pour vous procurer le Tractive GPS Dog 4. Le traceur en lui-même coûte une cinquantaine d’euros, un prix qui le place dans la même gamme que d’autres concurrents similaires comme le Weenect Dogs 2, par exemple.

L’achat du traceur seul ne suffit pas : vous devrez également souscrire un abonnement afin d’utiliser les fonctions GPS. En effet, l’appareil est doté de sa propre carte SIM, et la géolocalisation transite par les réseaux de données mobiles : il requiert donc un forfait, au même titre que nos smartphones.

Tractive propose trois formules, aux tarifs dégressifs selon la durée d’engagement. La première, l’offre « BASIC », comprend les fonctionnalités de base, à savoir le suivi de la position GPS (dans un seul pays) et de l’activité physique. Trois prix sont proposés :

12 € pour 1 mois ;
72 € pour 1 an (soit 6 €/mois) ;
96 € pour 2 ans (soit 4 €/mois).

L’offre PREMIUM, quant à elle, requiert un engagement de plus longue durée, et vous donne accès à certains services exclusifs, dont le partage de la position GPS avec plusieurs utilisateurs, la géolocalisation de votre chien partout dans le monde, un historique de localisation sur 365 jours, l’exportation des données GPS ainsi qu’un service client premium. Là encore, trois tarifs sont disponibles pour cette formule :

84 € pour 1 an (soit 7 €/mois) ;
120 € pour 2 ans (soit 5 €/mois) ;
240 € pour 5 ans (soit 4 €/mois).

Enfin, il est possible de souscrire avec l’offre premium, une garantie supplémentaire : Tractive CARE. Grâce à elle, votre traceur sera remplacé au cas où il serait endommagé, perdu, ou même volé pendant la période d’abonnement.

Pour les besoins de ce test, nous avons pour notre part opté pour un abonnement BASIC d’un mois, mais il est clair que les abonnements annuels et bisannuels se révèlent nettement plus avantageux, et vous offrent une tranquillité à moindres frais sur le long terme.

Unboxing et découverte du traceur GPS

Une petite précision de langage : si nous employons par commodité l’appellation « collier GPS « , il convient de spécifier que le Tractive Dog 4 n’est pas un collier à proprement parler. L’appareil prend en effet la forme d’un simple boîtier, doté d’un traceur GPS, qui se clipse sur un collier ou sur un harnais existant.

À vous de voir si c’est un avantage ou un inconvénient pour vous. Dans le cas de Natsu, cela nous a semblé plutôt pratique : le boîtier a ainsi trouvé sa place sur son collier usuel, sans rien changer à ses habitudes. De fait, à moins que vous ne veniez d’adopter votre chien, il est probable que vous ayez déjà un collier ou un harnais qui vous plaît, parfois personnalisé, voire comprenant d’autres bénéfices — comme un collier avec un traitement anti-tiques pour chien par exemple. Pour toutes ces raisons, il est appréciable (mais aussi plus écologique et économique) que le GPS Tractive accompagne les accessoires existants sans pour autant les remplacer.

Le boîtier est disponible en trois coloris : blanc neige, café ou bleu nuit ; trois couleurs qui, certes, ne brillent pas par leur originalité, mais ont justement l’avantage de se révéler discrètes sur les accessoires que votre chien porte déjà. Pour notre part, nous avons testé le coloris bleu nuit, qui sied parfaitement à Natsu.

Unboxing mini traceur GPS pour chiens et chats Tractive

A l’intérieur de la boîte, on trouve le traceur, un câble de recharge, ainsi que quelques étiquettes que vous pouvez coller à l’arrière du traceur pour y ajouter vos coordonnées. Il y a également une notice d’information et un guide de démarrage rapide.

Avant la première utilisation du traceur, il est recommandé de le charger au minimum pendant 2 heures avec le câble USB fourni. Par contre, le chargeur n’est pas inclus ; il faut donc relier le câble à un ordinateur ou un adaptateur pour prise secteur. Si vous possédez un smartphone, vous en avez probablement déjà un. Mais prenez garde à ne pas utiliser de chargeur rapide, car cela pourrait abîmer la batterie.

Recharger le collier GPS chat Tractive

Comme vous pouvez le voir sur les photos, le câble USB est muni d’un embout aimanté pour la connexion au traceur. C’est assez pratique, puisqu’il n’y a ainsi aucune difficulté à fixer le câble. Par contre, cela signifie aussi que vous n’avez pas intérêt à le perdre, car vous n’aurez pas la possibilité d’utiliser un câble USB-C classique à la place.

Un fois le traceur complètement chargé, vous pouvez l’allumer en appuyant pendant 3 secondes sur le bouton ON/OFF. Mais avant de pouvoir l’utiliser, il faut procéder à son activation. Pour cela, le plus simple est de télécharger l’application Tractive, disponible sur Android ou iOS, et de suivre les indications à l’écran. Autrement, il est possible de passer par le site my.tractive.com. Dans tous les cas, il sera nécessaire de créer un compte en renseignant votre e-mail ainsi qu’un mot de passe. Vous serez ensuite invité à entrer le numéro IMEI de votre traceur (celui-ci se trouve au dos de l’appareil), puis à souscrire un abonnement.

Une fois ces démarches effectuées, le traceur est enfin prêt à l’utilisation ! Il ne reste qu’à fixer l’appareil sur le collier ou le harnais de votre chien. Pour cela, il suffit de détacher le clip de fixation au niveau des encoches (c’est assez simple car il est flexible), de passer le collier entre le traceur et le clip, puis rattacher le clip.

Grâce à son poids plume de 35 grammes, le traceur Tractive GPS DOG 4 ne représentera pas la moindre gêne pour votre chien (attention toutefois, la marque recommande ce produit pour les animaux de 4 kg ou plus). De plus, le boîtier répond à la norme IPX7, ce qui signifie qu’il est à la fois étanche et résistant aux chocs, et donc adapté pour les chiens les plus casse-cou, ou qui n’ont pas peur de se mouiller.

Géolocalisation en temps réel

Venons-en maintenant au cœur du sujet : la géolocalisation, critère essentiel pour retrouver son chien lorsqu’il s’enfuit, ou le suivre quand il se balade seul. Le traceur Tractive utilise le signal GPS pour déterminer sa position. Pour cela, il doit se connecter à un minimum de 4 satellites ; et plus il y en a à portée, meilleure est la précision.

Dans les faits, il y aura nécessairement des endroits où la connectivité sera moins bonne, tout comme il existe des « zones blanches » où le réseau mobile est moins performant. Mais au cours de notre test, en tout cas, nous n’avons constaté aucun souci de désynchronisation du signal : à chaque fois que nous avons ouvert l’application, nous avons pu localiser Natsu. A noter qu’il existe plusieurs types de cartes. La carte standard montre uniquement un plan affichant notre position, celle de l’animal, et les routes. Il y a également une carte satellite, qui, comme son nom l’indique, affiche une vue satellite, basée sur les données Google Maps (Android) ou Apple Maps (iOS). Enfin, il y a aussi une vue Open Street Map, basée sur le logiciel libre du même nom.

Plusieurs systèmes de géolocalisation

L’actualisation de la position dépend de votre configuration : par défaut, la géolocalisation est rafraîchie à intervalles réguliers (de 2 à 60 minutes selon vos réglages), mais si vous avez besoin de suivre votre chien à la trace, vous pouvez à tout moment activer le mode LIVE. La position GPS est alors actualisée toutes les 2 à 3 secondes. Cette option consomme certes davantage de batterie, mais elle se révèle rassurante dans certains cas, comme lorsque votre chien se met à courir, par exemple. En mode LIVE, la précision de la géolocalisation nous a semblé excellente : il nous a été facile de suivre les déplacements de Natsu, et de le retrouver à l’endroit exact où il était indiqué sur la carte.

En outre, sachez que l’application génère automatiquement un historique des déplacements de votre chien. Cela vous permet ainsi de visualiser les distances parcourues ainsi que les chemins empruntés. Une option « heatmap » permet d’indiquer les lieux où votre animal passe plus de temps. Vous saurez ainsi quelles sont ses habitudes ou ses endroits préférés.

Modes recherche et AR pour localisation en temps réel

En plus de la géolocalisation sur une carte – en vue satellite ou non – Tractive propose 2 autres fonctionnalités pour retrouver son animal : le mode recherche, et le mode réalité augmentée.

Avec le mode recherche, l’animal apparaît au centre de cercles concentriques. Les cercles se remplissent lorsqu’on s’approche de lui, et se vident lorsqu’on s’en éloigne. Le fonctionnement est donc assez similaire aux radars des détecteurs de métaux. A l’usage, cette fonctionnalité s’avère peu pratique, d’autant plus qu’elle utilise le Bluetooth pour détecter le traceur : la portée est donc limitée à une quinzaine de mètres. C’est peut-être utile lorsqu’on cherche un chat caché dans des buissons, mais l’intérêt est très limité lorsqu’on a un chien.

Le mode en réalité augmentée est beaucoup mieux pensé, par contre la précision dans ce mode là est vraiment mauvaise. Les indications de directions ne sont pas claires et ne reflètent pas la position réelle de l’animal. Dommage.

Enfin, on peut noter que l’appareil est doté de fonctions lumière et son, qui permettent d’activer à distance une diode lumineuse ou faire sonner le traceur. En pratique, ces signaux sont beaucoup trop discrets pour réellement servir à trouver son animal. La sonnerie, notamment, s’entend à peine lorsqu’on est à 1 ou 2 mètres de distance ! Par contre, ces fonctions peuvent éventuellement se montrer pratiques pour retrouver le boîtier dans le cas où il serait tombé par terre.

Paramétrage de la clôture virtuelle

Zone de sécurite

Le collier Tractive propose une autre option bien pratique pour les propriétaires de chiens fugueurs : la possibilité de délimiter des clôtures virtuelles, que votre compagnon n’est pas censé franchir. Dès que votre chien dépasse ce périmètre, l’application vous envoie une alerte sous la forme d’une notification. Il est possible de définir jusqu’à 5 clôtures virtuelles, et de faire la distinction entre zone sûre (votre jardin par exemple) et zone interdite (comme une route dangereuse ou le poulailler du voisin).

Dans notre cas, puisque Natsu ne résiste pas à la tentation de franchir le portail, nous avons voulu définir les contours du jardin comme zone à ne pas dépasser. Bonne surprise, l’application offre pas mal de flexibilité dans la forme de la clôture virtuelle — là où Weenect ne permet que l’utilisation d’un cercle.

Par contre, on se retrouve quand même limité : la zone délimitée par la clôture virtuelle doit avoir une surface minimum de plusieurs milliers de m² (cela dépend de la forme choisie, pour un carré, c’est 10000 m²). En pratique, la zone sera plus grande que l’immense majorité des propriétés. Cette limitation est en place pour éviter de fausses alertes liées au manque de précision de la position GPS, qui oscille entre 5 et 10 mètres.

C’est dommage, mais c’est une limitation inhérente à la technologie GPS. Néanmoins, cette fonction demeure très utile, car elle permet tout de même d’être prévenu lorsque son chien s’éloigne trop de la maison, ce qui permet d’intervenir au plus vite. Le résultat est plutôt probant, même si on peut regretter l’absence de notification par email, comme le propose l’application Weenect. Il faut aussi garder en tête que la réactivité du système dépendra de l’intervalle choisi pour le relevé de position : entre 2 et 60 minutes.

Le suivi d’activité avec Tractive

Dernière fonctionnalité fort appréciable : le suivi de l’activité physique. Pratique lorsqu’on a un chien en surpoids, ou qui ne se dépense pas assez, et que l’on souhaite suivre ses exercices pour l’aider à être plus en forme.

Suivi de l'activité des animaux de compagnie

Pour profiter de cette fonction, il faut d’abord commencer par configurer le profil de son animal, en renseignant sa race, son poids, son âge, etc. Ensuite, on peut fixer un objectif d’activité. Dès lors, on a accès à une série de statistiques, comme la distance parcourue au quotidien, les calories brûlées, le nombres de minutes que où le chien est actif (c’est-à-dire le temps qu’il passe à courir, marcher ou jouer), ainsi que la durée du repos et du sommeil.

L’application se veut ludique, puisqu’elle permet de débloquer des badges et d’établir des records lorsque votre chien accomplit ses objectifs. Il est également possible de se mesurer à d’autres animaux équipés du collier Tractive, et de comparer les performances de votre compagnon, ainsi que son niveau d’activité ou ses heures de sommeil, à d’autres chiens de la même race.

S’il est certain que cette fonctionnalité n’est pas des plus essentielles, elle constitue un plus non négligeable, qui confère une dimension supplémentaire à ce collier. Elle renforce votre relation avec votre chien, en vous incitant à le faire se dépenser davantage, voire à vous dépenser avec lui, en vous promenant ou en courant ensemble.

Et l’autonomie dans tout ça ?

A la manière d’un smartphone, un traceur GPS doit être rechargé plus ou moins régulièrement, selon l’utilisation que vous en faites. Le principal facteur qui affecte l’autonomie est la fréquence d’actualisation de la position GPS. En mode LIVE tracking, avec une actualisation toutes les 2 ou 3 secondes, la batterie sera complètement vidée en quelques dizaines de minutes. Mais ce mode n’a pas vocation à être utilisé en permanence.

En mode normal, il faut plutôt compter entre 2 et 5 jours d’autonomie, selon l’intervalle de localisation du traceur (entre 2 et 60 minutes). Mais si votre animal passe beaucoup de temps à la maison, alors il est possible d’activer un mode d’économie d’énergie, qui utilisera le wifi à la place du signal GPS, et dans ce cas l’autonomie peut atteindre jusqu’à 7 jours. Bien sûr, ces valeurs peuvent être impactées par la qualité des réseaux mobile et GPS (l’appareil consommera davantage dans les zones de faible couverture).

Du côté de la recharge, nous avons mesuré environ 25 minutes pour restaurer 65% de la batterie, 50 minutes pour atteindre 80%, et 90 minutes pour une charge complète, un temps somme toute assez correct (mais qui pourra être plus ou moins long en fonction de la puissance du chargeur).

Tractive GPS Dog 4 : l’avis de Canipédia

4.4 / 5 Note globale
Fonctionnalités4.5
Application mobile4.5
Autonomie4.2
Rapport qualité/prix4.2
On aime
  • le design très réussi
  • la conception ergonomique et étanche
  • la géolocalisation en temps réel
  • le suivi d'activité plutôt complet
  • le mode économie d'énergie à la maison
On regrette
  • l'absence de notification par email en cas de sortie des zones de sécurité
  • le voyant lumineux et l'avertisseur sonore, trop discrets
  • l'absence de micro et haut-parleur
Summary

Positionné à un tarif plutôt honnête, le Tractive GPS DOG 4 tient ses promesses : il opère un suivi de la localisation fiable, précis et réactif, en tout cas en mode carte — car les modes recherche et réalité augmentée sont des gadgets qui manquent d'efficacité.

Ce traceur vous offre une véritable tranquillité, grâce à sa conception étanche, résistante aux chocs, et à sa batterie longue durée. Il s'impose donc comme l'un des meilleurs GPS du marché. Mais la question la plus importante est probablement la suivante : est-il mieux que le Weenect Dogs 2 ?

Eh bien, cela dépend de vos attentes. Le Weenect Dogs 2 est probablement un peu plus abouti pour le suivi en temps réel, et propose des fonctionnalités intéressantes comme le vibreur qui peut servir au dressage) et la possibilité de communiquer avec son chien à distance (grâce à un micro et un haut-parleur). Par contre, le Tractive a un design plus moderne, et le suivi d'activité est bien plus complet.

Voir sur tractive
Canipédia ©2020-2022 – Tous droits réservés.
Mentions légales en page d’accueil.