Weenect chien

[Test & Avis] Weenect Dogs 2 : le meilleur collier GPS pour chien ?

Par Dr Célia Fréré, Vétérinaire
CéliaDiplômée de l'école vétérinaire de Lyon en 2014, le Dr Célia Fréré exerce aujourd'hui dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle s'intéresse particulièrement au bien-être, au comportement et à l'éducation de nos fidèles compagnons.

Votre chien a tendance à fuguer, chez vous ou lors des promenades, et vous souhaitez pouvoir le retrouver facilement ? Avec le Weenect Dogs 2, il vous sera facile de suivre à la trace votre fidèle compagnon ! Nous avons testé ce GPS pour chien afin de vous montrer l’étendue de ses capacités. Localisation en temps réel, alertes sur votre téléphone lorsque votre chien sort de votre terrain ou encore outil d’éducation au rappel, le Weenect Dogs 2 a plus d’un tour dans son sac ! A-t-il pour autant tous les atouts pour s’imposer comme le meilleur GPS pour chien du marché ?

Rien de plus agaçant qu’un chien qui fugue. Je connais la situation, pour en avoir un parfait exemplaire à la maison. Il s’appelle Enjoy. Croisé teckel de son état, issu de deux lignées de chasseurs, je l’ai adopté à 4 mois alors qu’il avait déjà goûté aux plaisirs de la chasse et, surtout ! à la poursuite du gibier. Les premières années ont été difficiles car monsieur teckel ne suivait que son nez lors de nos promenades. Qu’importe le chemin décidé, le planning, si une piste passait sous son museau il partait truffe au vent et ne revenait que 4 à 8 heures après. J’ai essayé de lui courir après : je finissais invariablement dans les ronces ou devant un terrier.

Enjoy, le candidat au test du Weenect Dogs 2

Voici Enjoy, qui a la fâcheuse manie de se carapater au moment où l’on doit rentrer.

Un chien, ça s’éduque, bien sûr. J’ai pris cette voie les premières années, et ai suivi plusieurs heures de cours avec des éducateurs spécialisés, ai travaillé longtemps avec la longe et sur des chemins de balade balisés. Enjoy répond aujourd’hui pas trop mal, mais il subsiste des moments où la tentation de courir derrière une odeur demeure plus intéressante que de nous suivre. Et là, catastrophe, il peut disparaître plusieurs heures, sans répondre à nos rappels.

Il m’est déjà arrivé à maintes reprises de le récupérer 4 à 5 heures plus tard, sur le même chemin de balade où il nous avait faussé compagnie ! Quelquefois, nous avons parcouru plusieurs dizaines de kilomètres pour tenter de le retrouver, généralement en vain car c’est lui qui est revenu de lui-même, l’œil hagard et la langue touchant le sol. 

Alors, vous comprendrez mon excitation à tester un traceur pour chien comme le Weenect Dogs 2 : j’ai enfin la possibilité de promener Enjoy sans attache, tout en ayant l’assurance de pouvoir le retrouver en cas de fugue !

Les tarifs du Weenect Dogs 2

Abonnements colliers émetteurs Weenect

Le Weenect Dog 2 coûte 49,90 euros sur la plupart des sites marchands que j’ai visités. Cependant, je ne saurais que vous conseiller de passer commande sur le site officiel : cela évite de recevoir un produit reconditionné comme cela peut arriver chez certains revendeurs, et la livraison est aussi rapide que chez amazon (48 heures dans mon cas).

Pour pouvoir utiliser le traceur, il faut en outre procéder à son activation, ce qui implique la souscription à un abonnement, comme c’est la cas avec la plupart des colliers GPS. Les rares modèles sans abonnement (comme le traceur Invoxia) sont limités à l’utilisation d’un réseau ouvert gratuitement au public, ce qui impose comme restriction de ne pouvoir rafraichir la position de l’appareil qu’une fois toutes les 3 à 5 minutes ! Pour permettre un suivi en temps réel, il est nécessaire d’intégrer une carte SIM au traceur, et d’ouvrir une ligne téléphonique associée. Ceci génère des frais de services qui sont couverts par un abonnement.

Cet abonnement est facturé 7,90 euros le mois, mais les tarifs sont dégressifs si vous souscrivez pour une plus longue période. Il ne vous coûtera, par exemple, que 3,75 euros/mois si vous vous abonnez pour 2 ans. Vous avez peur de vous engager sur une aussi longue période ? Pas de panique, vous bénéficiez d’un délai de 30 jours pour annuler votre abonnement si celui-ci ne vous convient pas. Dans ce cas, vous n’avez besoin d’aucun justificatif, une simple demande au service client Weenect vous permet d’être remboursé intégralement de la somme versée.

Découverte du traceur
Tracker gps imperméable Weenect

Le traceur Weenect Dogs 2 et son étui de protection.

Je savais que le Weenect dog 2 avait la réputation d’être le plus petit GPS pour chien sur le marché. La découverte de son gabarit est toutefois une bonne surprise car son format riquiqui (environ 6 cm par 2 cm, et 1 cm d’épaisseur) ne gênera en rien mon chien ! Il est en outre très léger : 25 grammes. 

Le traceur est également livré avec un étui silicone qui offre une bonne protection contre les chocs, et qui sert également à accrocher l’appareil à un collier ou un harnais.

Certains utilisateurs peuvent regretter que le collier ne soit pas fourni avec le boîtier. Je trouve pour ma part que c’est une bonne idée, à deux égards : comme ca vous fixez le dispositif sur le collier ou le harnais habituel de votre chien ; ce dernier n’est pas déstabilisé car il connaît ce harnachement et y est accoutumé. Et ce choix est également écologique : si Weenect fournissait un collier qui ne répond pas à vos attentes – par exemple parce que vous préférez utiliser un collier anti-puces – il serait alors non utilisé, ce qui ferait un déchet de plus.

Recharge du mini traceur GPS Weenect

Chargement du traceur GPS Weenect Dog 2.

Enfin, le système comprend le nécessaire pour charger le Weenect Dogs 2 : un socle et un câble USB. Il vous faudra donc effectuer la recharge via un port USB de votre ordinateur, ou bien disposer d’un chargeur USB si vous souhaitez brancher l’appareil sur secteur. Mais si vous avez un smartphone, il y a de grandes chances que vous en ayez déjà un à la maison ! C’était mon cas, et j’ai pour ma part laissé charger le boîtier 12 heures avant de l’utiliser, afin d’être sûre que la batterie soit bien pleine pour les premiers essais.

Les premières manipulations me laissent une très bonne impression. Le matériel parait de très bonne qualité : les finitions sont propres, le boitier GPS est conçu pour se clipser parfaitement dans le socle, et l’insertion est facilitée par un petit système magnétique : top !

La marque Weenect annonce par ailleurs que le matériel est certifié IP67 : cela signifie qu’il résiste à la poussière et est étanche jusqu’à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes. Il est également conçu pour supporter des températures allant de -20°C à 55°C. C’est plutôt rassurant pour un dispositif qui risque de suivre un chien par toutes conditions météo !

Activation du collier GPS Weenect pour chien

La mise en marche du Weenect Dogs 2 est très simple. Il faut tout d’abord créer un compte sur my.weenect.com (et non pas weenect.com).

Numéro imei gps tracker Weenect

Le numéro IMEI, localisé au dos du traceur.

Sur ce compte, vous allez pouvoir entrer le numéro IMEI (numéro de série) de votre traceur GPS, qui se trouve au dos de l’appareil. Une fois ceci fait, vous avez la possibilité de vous abonner, comme nous l’avons évoqué plus haut. L’activation est réalisée immédiatement, dès que l’abonnement est mis en place. Ce dernier est propre au traceur que vous avez reçu, il ne peut pas être partagé entre plusieurs appareils.

Ensuite, il faut télécharger l’application Weenect-GPS disponible sur l’App Store ou sur Google Play, et se connecter au compte créé à l’étape précédente. Il ne reste plus qu’à allumer le traceur en appuyant pendant 3 secondes sur le bouton vert au centre de l’appareil, et le placer dehors 1 à 2 minutes le temps qu’il effectue l’appairage satellite. Et voilà, le Weenect Dogs 2 est prêt à l’utilisation !

Paramétrage des zones de sécurité

La prise en main de l’application est relativement intuitive. Celle-ci est nativement dans la langue de Molière, car Weenect est une société française. J’ai apprécié de trouver facilement et rapidement toutes les informations dont j’avais besoin sans devoir éplucher un mode d’emploi fourni au préalable.

Première étape pour moi : définir des « zones de sécurité ». C’est l’option qui nous alerte lorsque le chien sort d’un périmètre donné. C’est utile si votre chien a tendance à se sauver de votre domicile de temps à autre. Vous serez immédiatement prévenu via une notification sur votre smartphone et/ou par mail si votre chien sort de la zone définie en amont. Toutefois, cette zone sera limitée à une surface de forme circulaire, avec un rayon compris entre 50 et 2000 mètres. Vous l’aurez compris, le but est de vous notifier des entrées/sorties d’une zone relativement grossière, et non pas d’une limite bien précise comme une clôture de jardin par exemple. Autrement, le manque de précision de la technologie GPS entraînerait de fausses alertes à chaque fois que le traceur se situerait à proximité de cette clôture.

Application gratuite Weenect avec google maps

Le système de zones de sécurité permet de recevoir des notifications et des mails lorsque votre chien entre ou sort d’un périmètre défini (le cercle rouge sur la seconde image).

Sachez que vous pouvez tout à fait définir plusieurs zones de sécurité, qu’elles soient géographiquement proches ou non. Cela peut s’avérer utile si votre chien a plusieurs domiciles, ou s’il vous arrive de le confier à un parent. Mais on peut également se servir de cette fonctionnalité pour créer un niveau d’alerte supplémentaire. Par exemple, Enjoy a tendance à tuer les poules : je peux donc marquer les zones de poulailler de la commune qu’il connaît, et le traceur m’alertera s’il s’en approche.

Géolocalisation en temps réel et suivi de l’activité

Avec sa fonction de suivi en temps réel, le Weenect Dogs 2 permet de savoir en permanence où se trouve votre chien. Via l’application Android ou iOS, la position de votre animal apparait sur une carte similaire à celle de Google Maps, mais vous pouvez également basculer en vue satellite – pratique pour bien visualiser les emplacements des champs, forêts, ou habitations – ou en vue hybride, reprenant à la fois les données routières et d’environnement. Selon mes tests, la géolocalisation est assez fiable, avec une précision d’environ 5 mètres.

Dans le cas où l’on a besoin de retrouver son animal, il est possible d’activer un mode boussole en réalité augmentée. Cette fonction est très commode lorsqu’on est à pied et qu’on a besoin de savoir dans quelle direction aller. C’est particulièrement utile dans un environnement inconnu, cela permet de se repérer bien plus facilement qu’avec un plan. Par contre, le tracking n’est plus précis du tout quand l’animal est très proche (moins de 20 ou 30 mètres). En effet, la direction et la distance affichées dans le mode boussole sont calculées en prenant en compte les positions GPS du smartphone et du dispositif de traçage. Comme il y a une certaine marge d’erreur (quelques mètres) pour chacun des appareils, le cumul des 2 peut affecter la précision de façon importante lorsque la distance est faible. Lorsqu’on se rapproche de l’animal égaré, il est possible de faciliter la recherche en utilisant la fonction sonnerie – qui comme son nom l’indique, fait sonner le traceur – mais les différentes fonctions de géolocalisation sont généralement suffisantes.

A noter que s’il s’avère nécessaire d’aller récupérer son compagnon en voiture, il est possible de créer un itinéraire en 1 clic vers l’adresse où se trouve le traceur.

Suivre le déplacement des animaux de compagnie sur Android et iOS

De gauche à droite, le mode suivi en temps réel en vue carte puis en vue satellite, le mode boussole, et le suivi de l’activité.

Pour les besoins du test du suivi d’activité, j’ai « lâché » Enjoy, en le faisant sortir de notre terrain, en sachant qu’à certains horaires, il a tendance à se rendre à une adresse précise à 5 km de là environ. Je l’ai suivi en voiture afin de vérifier la trajectoire. Petite précision : son trajet se fait en dehors des axes routiers, il ne risque pas de se faire percuter par un véhicule durant le test. Je l’ai ensuite récupéré à l’adresse dite, et ramené en voiture à notre domicile.

Le tracé relevé avec la fonction historique est relativement fidèle au chemin pris dans la réalité. Ce suivi permet de connaître la distance totale parcourue par votre fidèle compagnon pour une journée donnée, accompagnée d’une mesure de sa vitesse moyenne et de sa vitesse maximale. Et puisqu’on parle de vitesse, nous pouvons regretter que ce paramètre ne soit pas relevé dans le mode de suivi en temps réel, ce qui pourrait être utile si votre chien venait à être embarqué en voiture… ou pour savoir s’il se déplace en courant ou à petite allure.

Une autonomie dans la moyenne

Nous n’avons pas encore abordé l’une des caractéristiques qui doit faire partie de vos critères dans le choix du meilleur traceur GPS pour chien : l’autonomie de la batterie. Annoncée à 3 jours, cette durée va dépendre de différents paramètres, tel que l’intervalle de temps entre chaque relevé de position, la qualité du réseau téléphonique, et la fréquence d’utilisation des fonctions d’appel, de sonnerie ou de vibration.

Pour mon usage, avec un renouvellement de position toutes les 1 minute (ce qui correspond, je pense, à un usage standard si l’on souhaite suivre son chien lorsqu’il se sauve) et pas de sollicitation en vibration ou autre, le traceur indiquait encore 63% de batterie après 24h d’utilisation. La charge était à 35% le deuxième soir, après environ 40-42 heures d’allumage et une utilisation soutenue. Nous pouvons donc confirmer les données du constructeur en ce qui concerne la durée de la batterie. Ces 3 jours d’autonomie le placent dans la moyenne de ce que proposent les traceurs GPS présents sur le marché (attention aux promesses de certains fabricants qui annoncent une durée de vie de la batterie alléchante, de l’ordre de 10 jours : cela correspond malheureusement à une autonomie en veille, lorsqu’aucune position GPS n’est relevée).

Même si on rêverait de plus, ces 3 jours d’autonomie sont pour moi largement suffisants si vous n’utilisez le traceur que lors des balades : il suffit de prévoir le rechargement – comptez 2 heures pour une charge complète – lorsqu’il est à vos cotés. Et pour un chien qui reste une grande partie du temps dans le jardin, l’autonomie est même supérieure à celle annoncée (car le traceur n’a pas besoin d’effectuer régulièrement de nouvelles recherches de connexion au serveur, ni de recherche de signal GPS valide, ce qui consomme énormément de batterie). Dans ce cas de figure, la batterie de mon appareil n’a perdu que 36% en 48 heures, ce qui fait correspond à une autonomie de 5-6 jours !

Enfin, terminons en abordant un point très positif : le niveau de la batterie est directement visible sur l’application Weenect, ce qui permet de le vérifier rapidement et à distance de son chien ! En outre, vous recevrez des alertes de batterie faible lorsque le niveau de celle-ci atteindra 30% et 15%, ce qui vous permettra de ne jamais oublier de recharger votre appareil avant qu’il ne s’éteigne.

Weenect Dogs 2 : l’avis de Canipédia

4.4 / 5 Note globale
Fonctionnalités5
Application mobile4.5
Autonomie3.6
Rapport qualité/prix4.3
On aime
  • les nombreuses fonctionnalités
  • l'application simple et intuitive
  • la qualité de fabrication et la certification IP67
  • la fonction vibreur pour le dressage
On regrette
  • l'autonomie perfectible
  • l'absence de mesure de la vitesse en temps réel
Summary
Pour résumer, le Weenect Dog 2 sera l'outil de la situation si vous souhaitez suivre facilement votre chien laissé indépendant en balade, ou s'il a tendance à fuguer. Ce traceur GPS pour chien possède de nombreux avantages, comme un encombrement réduit et une bonne résistance aux intempéries. Son application sur téléphone est ergonomique et assez intuitive, ce qui est agréable car la prise en main est de fait rapide et facile pour la plupart d'entre nous. Il présente de plus une autonomie plus longue que celle annoncée par son constructeur (on passe de 3 à 5-6 jours) lorsque l'animal ne bouge pas du jardin, ce qui est en soit une excellente nouvelle car cela limite les manipulations dans cette utilisation longue durée. Et si l'abonnement peut effrayer de prime abord, son faible coût en cas de souscription pour 24 mois et la garantie satisfait ou remboursé pendant 30 jours peuvent aider à passer le premier pas et à essayer l'engin.
Voir sur tractive