Croquettes berger australien

Quelles sont les meilleures croquettes pour berger australien ?

Depuis plusieurs années, le berger australien caracole en tête du classement des races préférées des Français. Il faut reconnaître qu’avec son poil magnifique, son intelligence remarquable et sa sociabilité, l’aussie a des arguments pour convaincre. Mais attention, c’est également une véritable boule d’énergie ! Il est donc crucial de lui offrir une alimentation qui satisfait ses besoins nutritionnels, en particulier en période de croissance. Qu’est-ce que cela implique pour le choix de ses croquettes ? Voici nos recommandations vétérinaires !

Pour comprendre les besoins nutritionnels de votre berger australien, il est intéressant de partir de son profil. L’aussie – comme on le surnomme souvent – pèse entre 20 et 34 kg, ce qui le situe à la frontière entre race de taille moyenne et race de grande taille. Avec son corps svelte, son ossature et son cou puissants, il est agile, rapide et dynamique. Son pelage est mi-long et bien fourni, et il a la particularité d’avoir un double poil (un sous-poil isolant à la base de la peau, et un poil de couverture en surface) qui lui permet de bien résister à des conditions climatiques rudes. Côté personnalité, c’est un chien fidèle, intelligent, sociable et plein de bonne volonté. Il est aussi marqué par l’omniprésence de ses instincts de chien de troupeau, ce qui se traduit nettement dans son comportement, jusqu’à en faire un bon gardien.

En filigrane de ce portrait-robot, plusieurs besoins se dessinent : besoin de compagnie, d’espace et de beaucoup d’exercice. Et d’un point de vue nutritionnel – vu que c’est ce qui nous intéresse ici – le berger australien requiert un apport important en protéines de qualité, notamment pour la bonne santé des os, du poil et des muscles. Exit donc les croquettes bourrées de céréales (qui contiennent beaucoup de glucides et peu de protéines) ou de sous-produits animaux riches en tendons, os et ligaments (qui contiennent majoritairement du collagène, une protéine d’un intérêt nutritionnel médiocre). Et comme toujours en nutrition canine, il convient de donner à votre aussie des aliments qui ont un apport calorique adapté à son âge et à son mode de vie.

Dans ce guide, nous allons vous expliquer comment sélectionner des croquettes qui cochent toutes ces cases. Et pour vous faciliter la tâche, vous trouverez en fin d’article un comparateur dynamique des meilleures croquettes pour berger australien.

Navigation rapide
Sommaire

Respecter les besoins en protéines de votre aussie grâce au RPP et au RPC

Quand on commence à comparer les étiquettes des différentes croquettes disponibles sur le marché, on s’aperçoit vite à quel point il peut être difficile d’identifier celles qui sont réellement riches en protéines animales de qualité. En effet, les marques utilisent quasi systématiquement des artifices marketing pour augmenter la valeur nutritionnelle perçue de leurs produits : on peut citer par exemple l’utilisation de termes imprécis pour les produits carnés (“poulet” tout court, alors qu’il ne s’agit pas de viande mais de carcasse), ou encore l’emploi de l’allégation “propre à la consommation humaine”, alors que c’est de toute façon toujours le cas avec les sous-produits animaux utilisés pour les croquettes.

Croquette pour berger australien

Heureusement, il existe un indicateur qui nous renseigne sur la qualité des ingrédients carnés utilisés. Il s’agit du RPP, ou rapport protido-phosphorique, qui comme son nom l’indique, se calcule en divisant le taux de protéines par le taux de phosphore. En effet, en plus d’être peu digestes, les os, tendons et cartilages sont riches en phosphore, ce qui se traduit par un RPP faible. A l’inverse, les chairs animales nutritives et bien assimilables (viandes et abats) en contiennent assez peu, et elles ont donc un RPP élevé. Concrètement, il faut viser un RPP ≥ 30 pour être certain d’avoir des croquettes fabriquées avec des produits carnés de qualité.

Mais s’assurer de la qualité des protéines ne suffit pas ; il est également nécessaire de vérifier qu’elles sont en quantité suffisante pour satisfaire les besoins de votre berger australien. Et c’est là qu’intervient un second ratio : le RPC, pour rapport protido-calorique. Cette valeur s’exprime en grammes de protéines par mégacalorie d’énergie (1Mcal = 1000 kcal). Le calcul du RPC est plus pertinent que le simple taux de protéines, car il tient compte de la quantité de croquettes distribuées, qui elle-même varie en fonction de différents paramètres (la densité énergétique des croquettes, mais aussi l’âge, le poids, le niveau d’activité et la stérilisation de l’animal).

En pratique, pour un berger australien adulte, entier, actif, et qui pèse jusqu’à 25 kg, il faut des croquettes avec un RPC > 60 g/Mcal pour satisfaire ses besoins en protéines. La recommandation passe à 75 pour un chien stérilisé ou sédentaire (on considère qu’un chien qui fait moins d’une heure de marche sans laisse par jour est sédentaire), et 94 s’il est à la fois stérilisé et sédentaire. Pour un aussie de plus de 25 kg, le RPC minimum recommandé est de 65, 81, puis 102 g/Mcal pour un animal entier et actif, stérilisé ou sédentaire, puis stérilisé et sédentaire, respectivement. Et pour un chiot non stérilisé, on recommande un RPC ≥ 75.

Si les calculs de RPP et RPC vous embrouillent, pas de panique : nous vous proposons ci-après un outil d’aide à la sélection de croquettes qui suivent les recommandations pour votre berger australien.

L’alimentation du berger australien stérilisé/sédentaire : gare aux calories !

On l’a dit, les bergers australiens sont de véritables petites bombes de vie et on a tous en tête l’image du chien svelte courant inlassablement dans une prairie. Et pourtant, ces chiens sont d’une certaine manière victimes de leur succès : beaucoup de foyers tombent sous le charme et adoptent ces boules de poils sans parvenir à leur offrir suffisamment d’exercice, et de surcroît en les stérilisant (ce qui modifie le métabolisme et réduit le besoin énergétique) pour des raisons pratiques. Cela débouche irrémédiablement sur une prise de poids, voire de l’obésité.

Le sujet n’est évidemment pas de vous recommander de tous déménager à la campagne et de vivre le générique de la petite maison dans la prairie, mais plutôt de vous alerter : un chien sédentaire et/ou stérilisé est à risque particulier de prendre du poids, et de développer toutes les affections secondaires que cela peut induire en conséquence (maladies métaboliques, douleurs articulaires, difficultés respiratoires, etc).

Croquette berger australien

Pour ces animaux spécifiques, il faut donc appliquer la règle numéro un de la nutrition : s’adapter au patient. Et donc restreindre l’apport calorique pour les chiens stérilisés et/ou sédentaires, non pas en réduisant la quantité de croquettes distribuées (car l’animal risque de ne pas se sentir assez rassasié), mais en diminuant la densité énergétique des aliments (la quantité de calories contenue dans 1 kg de croquettes). Néanmoins, on ne peut pas se contenter de prendre des croquettes portant la mention « pour chien stérilisé » ou « croquettes light » sur le paquet. Car ce type d’appellation n’est pas soumis à la réglementation, et ne signifie nullement que les fabricants suivent les recommandations des vétérinaires nutritionnistes. Il vous appartient donc de vérifier que les croquettes que vous donnez à votre berger australien ont un apport calorique adapté à son besoin énergétique.

Alors que pour un berger australien entier et actif (plus d’une heure de marche sans laisse par jour), on préconise des croquettes avec une densité énergétique comprise entre 3600 et 3800 kcal/kg d’aliment, pour un chien stérilisé ou sédentaire, il faut plutôt viser un produit offrant entre 3300-3600 kcal/kg. Et pour un animal à la fois stérilisé et sédentaire, logique, il faudra restreindre plus encore (puisqu’il combine deux facteurs de risque) : 3200-3400 kcal/kg de croquettes.

Ne soyez pas étonnés si cette valeur de densité énergétique n’apparaît pas toujours sur l’étiquette, car c’est une mention facultative que les industriels décident (ou non) de communiquer. Lorsqu’ils ne le font pas, on peut la calculer en additionnant les apports en énergie des protéines, des glucides et des lipides. Quoi qu’il en soit, nous indiquons toujours cette valeur pour les croquettes pour berger australien sélectionnées dans notre comparateur dynamique ci-après.

Les spécificités des croquettes pour chiot berger australien

S’il y a un stade de vie où le sujet de l’apport énergétique est décisif pour l’intégralité des individus, c’est bien chez le chiot en croissance. Car qui dit animal en croissance, dit développement de tous les tissus et intenses synthèses moléculaires : votre chiot fait pousser ses os, des poils et ses muscles ! Et pour tout ça il faut beaucoup de calories (entre 1,2 et 2 fois plus que chez l’adulte à l’entretien, par kg de poids vif et par jour). Il faudra donc opter pour un aliment dit « puppy » ou « junior » dont la densité énergétique sera de l’ordre de 4000 kcal/kg de produit.

Croquette chiot berger australien

Nous l’avons déjà dit, quantité et qualité sont deux choses différentes. Vous aurez donc à cœur de veiller à ce que ces calories ne soient pas apportées par des proportions délirantes de glucides (souvent sous forme de céréales, bon marché pour les fabricants), et à ce que ces calories ne soient pas « vides » de nutriments. Ce qui nous mène à la qualité des croquettes ! Il faudra en premier lieu un apport en protéines augmenté : le RPC doit être ≥ 75 pour les chiots berger australien. Mais il faut aussi des graisses de qualité et notamment des omégas 6 et 3 en proportions cohérentes, des vitamines, et…

… Et tous les minéraux nécessaires aux réactions chimiques du métabolisme. A la tête desquels, le calcium (et son inséparable compère le phosphore), qu’il faudra apporter abondamment (mais attention, sans excès !) pour assurer la construction osseuse. Pour prendre la mesure des échelles, retenez que l’on recommande 2,0 à 2,5 g de calcium par Mcal chez un chiot (vs 1,25 g/Mcal chez l’adulte), avec un ratio Calcium/Phosphore de 1,6 à 1,8 (vs 1,0 chez l’adulte).

Passés 10-11 mois, l’aussie aura atteint sa taille adulte et forcira pendant encore quelques semaines. Nous vous conseillons de maintenir les croquettes pour chiot jusqu’à 12 mois, avant de réaliser une transition douce vers un aliment d’entretien.

Les meilleures croquettes pour berger australien

On en arrive à la question fatidique : quelles sont les meilleures croquettes pour chien à donner à votre berger australien ? Comme toujours, nous vous recommandons sans sourciller de vous tourner vers les marques premium à ultra-premium. Oui c’est parfois plus cher qu’en grande distribution, mais vous y gagnerez en frais vétérinaire et en agrément (moins de flatulences, qualité des selles, beauté du poil, etc.).

Mais sachez qu’y compris sur les segments haut-de-gamme il peut y avoir des disparités, certaines marques se reposant (trop ?) sur leur réputation, et laissant parfois la qualité de leurs produits glisser vers le médiocre. Il est donc décisif de faire deux choses :

  1. Contrôler la qualité : distinguer les meilleurs produits des moins bons
  2. S’assurer de l’adéquation d’un aliment : que telle croquette est bien adaptée à votre aussie. 

Pour vous simplifier la vie, nous vous proposons un outil interactif de sélection des meilleures croquettes pour votre berger australien, qui prend en compte son profil et de son mode de vie.

Mon berger australien est :
un chiot (jusqu’à 12 mois)
un adulte (1 an et +)
de taille moyenne (jusqu’à 25 kg)
de grande taille (plus de 25 kg)
non stérilisé
stérilisé
actif (> 1 h de marche sans laisse par jour)
sédentaire
Son RPC minimum conseillé est 75 g/Mcal (il n’y a pas de maximum), la densité énergétique idéale de ses aliments est ~ 3900 – 4100 kcal/kg, et nous vous recommandons ces croquettes adaptées :
Virbac HPM Baby Large & Medium
Croquettes Virbac HPM Baby Large Medium
Protéines : 35.0 %
Matières grasses : 21.0 %
Glucides : 23.5 %
Minéraux : 7.5 %
Phosphore : 1.0 %
RPP : 35
Densité énergétique : 3960 kcal/kg
RPC : 88 g/Mcal
Fabriqué en France : tick
Ultra Premium Direct Chiot Toutes Tailles
badge
Ultra Premium Direct Chiots Toutes Tailles
Protéines : 40.0 %
Matières grasses : 20.0 %
Glucides : 21.0 %
Minéraux : 8.5 %
Phosphore : 1.0 %
RPP : 40
Densité énergétique : 4050 kcal/kg
RPC : 99 g/Mcal
Fabriqué en France : tick
Ownat Ultra Medium Junior
Ownat Ultra Medium Junior
Protéines : 32.0 %
Matières grasses : 18.0 %
Glucides : 32.8 %
Minéraux : 7.2 %
Phosphore : 0.8 %
RPP : 40
Densité énergétique : 4020 kcal/kg
RPC : 80 g/Mcal
Fabriqué en France : cross