Chien perdu

Chien perdu : que faire ?

Par Alexandre Ho-Pun-Cheung
AlexDocteur (Ph.D.) en biologie-santé, Alexandre Ho-Pun-Cheung a travaillé pendant 17 ans dans le monde de la recherche médicale. Il est maintenant le responsable éditorial de canipedia.fr.

Il suffit d’un moment d’inadvertance au cours d’une promenade sans laisse, d’un trou dans la clôture du jardin, ou d’une porte mal fermée pour que votre fidèle compagnon décide de partir seul la truffe au vent, poussé par son désir d’aventure. Mais alors, que faire quand on a perdu son chien ?

Votre chien a disparu ? Commencez par garder votre sang-froid, car les statistiques jouent en votre faveur. En effet, selon une étude menée en 2012, 93% des animaux égarés sont finalement récupérés sains et saufs. Vous pouvez donc être rassuré, vous allez très certainement retrouver votre chien perdu. Mais pour maximiser vos chances, il est important de commencer les recherches au plus vite, et de procéder avec méthode, en respectant les 6 étapes que nous allons vous dévoiler.

Étape n°1 : je fouille la maison, en vérifiant toutes les cachettes

Votre chien n’est pas à sa place habituelle ? Il n’est peut-être pas perdu pour autant. Même si c’est peu probable, il se peut qu’il se cache, soit parce qu’il a été effrayé par quelque chose (un bruit inhabituel, etc.), soit parce qu’il fait une sieste dans un endroit qui lui est normalement interdit d’accès.

Cachette chien disparu

Avant toute chose, faites donc le tour de chez vous, en appelant votre chien par son nom, d’un ton enjoué et rassurant. Si possible, prenez l’un de ses jouets préférés, ou encore un sachet de friandises, et agitez-les ostensiblement : l’odeur et le bruit suffiront parfois à faire revenir votre ami canidé.

Pensez aussi à fouiller les placards, le garage, la cave, mais aussi sous les meubles, dans votre voiture, ou encore sous les couvertures de votre lit ou les plaids du canapé.

Si vous habitez une maison, ratissez votre jardin, en prenant soin d’observer la piscine et les éventuels points d’eau. Vérifiez aussi les grillages et les clôtures : certains chiens s’y retrouvent parfois coincés, en se faufilant au travers sans réussir à repasser dans l’autre sens. Si vous vivez en appartement, inspectez les différents étages ainsi que les parties communes : il se peut que votre animal ait profité d’une porte ouverte pour sortir en catimini.

Étape n°2 : je préviens l’I-CAD que j’ai perdu mon chien

Vous avez beau faire le tour du propriétaire, aucune trace de votre fidèle toutou… Dans ce cas, contactez immédiatement l’I-CAD, l’organisme qui gère le fichier national d’identification des carnivores domestiques. À l’aide du numéro d’identification de votre chien, il vous faut déclarer sa disparition.

Animal perdu : faire une déclaration I-CAD

Ce numéro se trouve sur la carte d’identification qui vous a automatiquement été remise par l’I-CAD après le tatouage ou le puçage de votre chien par votre vétérinaire. Si vous n’arrivez pas à mettre la main sur ce document, pensez à chercher le numéro d’identification dans le carnet de santé et de vaccination de votre animal, ou bien contactez votre vétérinaire, qui en a normalement connaissance.

Vous pouvez ensuite effectuer votre signalement sur le site Internet de l’I-CAD, en vous connectant à votre « espace Détenteur » à l’aide du numéro d’identification et de votre mot de passe (celui-ci est également indiqué sur le certificat d’identification, si vous ne l’avez jamais changé auparavant). Si vous êtes dans l’impossibilité de retrouver votre mot de passe, vous pouvez également contacter l’I-CAD par téléphone au 09 77 40 30 77 (appel non surtaxé), par email à l’adresse contact@i-cad.fr ou sur via ce formulaire de contact.

Dans tous les cas, pensez à indiquer vos coordonnées ou à les mettre à jour si nécessaire. L’I-CAD en aura besoin pour vous prévenir si votre animal est retrouvé. Car une fois que vous aurez fait votre déclaration de perte, toute personne (un particulier, un agent de fourrière, etc.) susceptible de trouver votre chien errant pourra savoir, en vérifiant son numéro d’identification, qu’il s’agit d’un chien perdu et que vous êtes à sa recherche. L’I-CAD pourra alors vous mettre en relation pour que vous puissiez récupérer votre compagnon au plus vite.

Étape n°3 : je préviens les autorités compétentes que mon chien a disparu

Plusieurs entités ont la responsabilité de récupérer et prendre en charge les chiens errants : il s’agit de la mairie, la fourrière, la police municipale, et parfois la gendarmerie. Les vétérinaires peuvent également être amenés à lire la puce électronique d’un animal trouvé par un particulier.

Animal égaré qui a été retrouvé dans un centre de protection des animaux

Si ces professionnels sont en mesure de consulter le fichier de l’I-CAD lorsqu’ils récupèrent un chien en état de divagation, il est toujours bon de les informer en direct de la perte de votre fidèle compagnon.

Donnez-leur sa description, et précisez le lieu et l’horaire approximatif de la disparition. Ainsi, même s’ils ne seront pas forcément en mesure de vous aider à le chercher, ils porteront une attention particulière aux signalements qu’ils reçoivent ou aux animaux qui leur sont présentés.

De la même façon, il peut s’avérer pertinent de joindre les refuges et les associations de protection animale de votre région, car ces organismes sont eux aussi amenés à recueillir les animaux errants. Évidemment, ces démarches sont encore plus importantes à réaliser si, pour une raison ou pour une autre, votre chien n’est pas identifié.

Étape n°4 : je pars à la recherche de mon chien et j’alerte le voisinage

Explorez la zone où votre chien a disparu, en l’appelant calmement et distinctement, sans hausser le ton pour éviter de l’effrayer. Rendez-vous dans les lieux où vous avez l’habitude de vous promener avec lui. Vous connaissez mieux que quiconque les coins qu’il apprécie, les odeurs qu’il aime : remontez la piste de ces endroits stratégiques, où votre animal pourrait avoir le réflexe de se rendre.

Recherche des chiens perdus sur la voie publique

Si votre chien s’est enfui de la maison, il reste très probable qu’il se trouve encore dans les alentours de votre quartier. D’ailleurs, les chiffres montrent que près d’un chien retrouvé sur deux l’a été en fouillant le voisinage.

Alors, n’hésitez pas à aller sonner à la porte des habitants du quartier : il se peut qu’ils aient aperçu votre chien, voire qu’ils l’aient recueilli sous leur toit sans savoir qu’il était à vous — s’il s’est faufilé dans leur jardin, par exemple. Montrez-leur une photo de votre compagnon pour qu’ils aient bien en tête ses caractéristiques physiques, et confiez-leur toutes informations utiles.

Par ailleurs, plusieurs paires d’yeux valent mieux qu’une : si vous le pouvez, demandez de l’aide à des amis ou à des membres de votre famille, voire à des voisins avec qui vous entretenez de bonnes relations. Sonder le quartier à plusieurs et avec méthodologie peut se révéler très efficace pour retrouver un chien perdu.

Enfin, n’oubliez pas qu’un chien perdu a pour instinct de retrouver le chemin de sa maison. Assurez-vous donc que quelqu’un reste chez vous pendant vos recherches : de la sorte, il y aura toujours quelqu’un pour accueillir votre animal si d’aventure il pointait le bout de son museau. Vous évitez ainsi qu’il ne reparte dans la nature, faute d’avoir trouvé quelqu’un pour lui ouvrir la porte.

Étape n°5 : je mobilise internet et les réseaux sociaux

Au-delà de la recherche sur le terrain, faites appel à votre réseau « virtuel ». Rédigez un message d’alerte sur vos réseaux sociaux, en particulier si vous avez dans vos contacts des habitants de votre quartier.

Pet Alert - Annonces de chiens trouvés

Incitez vos proches à partager votre appel à l’aide. De même, vous pouvez demander aux refuges locaux, ainsi qu’aux cabinets vétérinaires ou aux commerces du coin, de publier votre publication sur leurs propres pages. Rejoignez également des groupes Facebook dédiés à la recherche des animaux perdus. Leurs membres ne manqueront pas de relayer votre signalement.

Si vous faites partie d’un groupe Facebook de résidents, veillez aussi à y poster une photo de votre animal. Les réseaux sociaux de quartier, comme l’application Nextdoor, sont également un excellent moyen de mobiliser vos voisins.

Par ailleurs, il est important de publier des annonces « chien perdu » sur les sites spécialisés, en précisant tous les éléments qui pourraient permettre de l’identifier, et en insérant au moins une photo en gros plan, et une photo du chien dans son intégralité. En parallèle, consultez régulièrement les annonces de chiens trouvés de votre région ; vous retrouverez peut-être la trace de votre animal par ce biais là.

Étape n°6 : je placarde et distribue des affiches « Chien perdu »

Pour augmenter vos chances de retrouver votre chien, il est important de communiquer au maximum sur sa disparition. Les annonces sur internet ne suffisent pas, il est également important d’utiliser des affiches. Heureusement, pour les faire, il n’y pas besoin de perdre du temps à utiliser des logiciels de graphisme. Lorsque vous créez une annonce sur un site comme chien-perdu.org, ou encore via l’application filalapat, vous aurez automatiquement accès à une affiche toute faite, prête à être imprimée.

Imprimez plusieurs avis de recherche à l’avance, pour pouvoir les distribuer aux habitants ou aux passants que vous rencontrerez pendant que vous êtes à la recherche de votre chien perdu. N’hésitez pas à en donner aux commerçants de votre ville, et à en accrocher dans les lieux de passage — boulangeries, épiceries, cafés, abris de bus ; mais aussi la mairie ou l’école, par exemple.

Attention aux arnaques !
En communiquant autour de votre chien perdu et en diffusant vos coordonnées, vous risquez d’être contacté par un escroc. Cette personne mal intentionnée va affirmer avoir trouvé votre animal, souvent blessé, voire ramené à l’étranger. Il vous proposera alors de vous le rendre à condition de lui rembourser des frais vétérinaires ou de douane. Il est aussi susceptible de vous demander d’appeler un numéro surtaxé.
N’acceptez aucune de ces exigences, et ne vous laissez pas intimider. Pour démonter l’arnaque, il vous suffit de demander des photos prouvant que votre chien est bien en sa possession.

J’ai retrouvé mon chien perdu, que faire pour qu’il ne disparaisse plus ?

Votre cher compagnon à quatre pattes a finalement regagné sa maison. Quel soulagement ! Pour éviter que votre chien ne disparaisse à nouveau, et ainsi vous prémunir de futures frayeurs, plusieurs solutions existent.

La première est évidemment l’éducation : dresser votre chien au rappel, en particulier, est une bonne manière de prévenir les éventuelles fugues — du moins celles en votre présence. La deuxième consiste en la sécurisation du périmètre : vérifiez bien vos clôtures et votre portail, et prenez garde à ne jamais laisser la porte d’entrée ou les fenêtres ouvertes sans surveillance.

Enfin, le meilleur moyen d’éviter que votre chien ne disparaisse, c’est de l’équiper d’un collier GPS. Il s’agit d’un traceur qui géolocalise votre animal en temps réel, vous permettant de suivre sa position sur une application mobile. Ainsi, si votre chien s’enfuit, vous savez exactement où il se situe, et vous pourrez le retrouver sans stress ! Selon nous, le meilleur GPS pour chien est le Weenect Dogs 2. Il a l’avantage de proposer de multiples fonctions complémentaires, comme un système d’alerte lorsque votre animal franchit une clôture virtuelle (les limites de votre terrain par exemple), un suivi d’activité, ou encore une fonction vibreur qui peut se montrer utile pour le dressage.

Canipédia ©2020-2022 – Tous droits réservés.
Mentions légales en page d’accueil.